Établissements d'Enseignement Supérieur Privés
En école et/ou à distance et/ou en alternance
Actualités
Toutes les actualités de nos écoles Adonis

Notre Blog

Interview d’une ancienne élève de BTS ABM

  • Interview d’une ancienne élève de BTS ABM ADONIS

Découvrez le portrait de Jessica, une ancienne élève de BTS ABM fraîchement diplômée qui travaille depuis 4 mois dans une structure hospitalière. Avec joie elle a acceptée de revenir sur son parcours. Dans cette interview elle partage son expérience de ces deux années intense de formation chez ADONIS et quelques conseils pour réussir mais aussi son embauche et son nouveau métier de technicienne de laboratoire d’analyses médicales.

1-Présentes toi rapidement ? Parcours et métier actuel ?

je m’appelle Jessica Duc j’ai 25 ans, j’étais préparatrice en pharmacie pendant 2 ans et j’ai fait une reconversion professionnelle avec le BTS Analyses Biologie Médicale et maintenant je suis technicienne de laboratoire au CH d’Alès dans le service de bactériologie

2 - Pourquoi avoir choisi le BTS ABM ?

J’ai toujours voulu travailler dans le domaine de la santé, j’ai beaucoup réfléchi lors de ma reconversion avant de trouver cette formation car actuellement dans le domaine de la santé on a beaucoup cette pression de rendement, il faut travailler plus, plus vite et plus longtemps et on en perds un peu l’aspect du patient et de la santé. Du coup je trouvais que le métier de technicien de laboratoire était un bon compromis.

3 - ton retour sur la formation maintenant que tu travailles ?

Je dirais qu’en terme de pratique et de théorie la formation permet très bien d’accéder au métier, par contre c’est dommage qu’il n’y ait pas assez de stage, pour être mieux formé sur le terrain, mais je sais que cela est en train d’évoluer au niveau national. Ensuite je dirais qu’en tant que diplômée de BTS ABM on a un large avantage par rapport au à tous les BTS biotechnologie et Analyse puisque je le vois aujourd’hui dans mon espace professionnel ce sont des techniciens qui connaissent moins de choses et doivent réapprendre et repartir de zéro en terme de formation. Le BTS ABM est donc un gros avantage quand on veut travailler dans le domaine de la santé que ce soit dans un laboratoire privé ou public.

4 - Qu’entends tu quand tu parles d’avantages sur la formation ABM?

En fait la partie théorique étudiée pendant deux ans nous forme vraiment au métier et nous permet d’être opérationnel de suite dans les laboratoires. Par exemple en microbiologie et en bactériologie nous abordons les antibiotiques et les antibiogramme alors que les BTS BioTech ne le font pas, c’est la même chose en hématologie ils ne savent pas distinguer du sérum et du plasma, ce qui est la base, et ils n’ont pas de cours d’immunologie. Ce qui fait au final que nous sommes bien mieux préparés à être technicien de laboratoire d’analyses biologie médicales.

5 - Comment tu as trouvé tes stages ?

La recherche de mes stages s’est faite en totale autonomie, à travers des candidatures spontanées, ce qui m’a permis de développer ma démarche de recherche. C’est un vrai travail d’investigation et j’aurais peut être aimé que les institutions soient plus à l’écoute pour nous aider, mais en même temps c’était la période COVID et le confinement ce qui n’a pas facilité mes démarches.

6 - Ton retour sur des expériences de stages ? Un conseil ?

De façon générale j’ai trouvé mes stages très enrichissants, j’ai fait beaucoup de qualité et maintenant que je suis en poste je me rends compte que cela représente environ 50% du métier de technicien. Je conseillerai au futurs stagiaires de bien manipuler lors de leurs stages et de voir les différents secteurs c’est à dire un maximum de choses possibles, afin de pouvoir bien choisir où ils aimeraient travailler une fois diplômés.

7 - Ressenti / retour de tes 2 années d’enseignements confinés ?

On peut dire que les professeurs ont bien gérés ! Ils ont tout fait pour que l’on prenne le moins de retard possible. Après on l’a tous un peu mal vécu car c’est pas les mêmes conditions d’apprentissage. Par exemple moi je travaille énormément au visuel, j’ai besoin de faire les choses en direct avec mon professeur pour bien retenir. J’ai donc du fournir plus d’efforts d’apprentissage, trouver d’autres techniques pour apprendre. Heureusement j’ai été
très encadré par ma famille et aussi l’équipe pédagogique.

8 - Comment tu as trouvé ton nouveau travail ?

Ben c’est grâce à mon professeur principal qui était responsable des stages ! Au travers d’une conversion avec cette personne j’ai appris que le l’hôpital cherchait quelqu’un et j’ai donc remis ma lettre de motivation et mon CV à ma professeur pour qu’elle les transmette à la cadre santé concernée. Du coup ça m’a permis de pouvoir avoir un entretien par la suite rapidement.

9 - Explique nous le secteur dans lequel tu travailles à l’hôpital.

Le rôle du secteur de bactériologie c’est mettre en culture tous types de prélèvements, que se soit des prélèvements superficiels, profonds, des hémocultures, des urines ou des coprocultures afin de pouvoir mettre en évidence un germe pathogène, et donc de pouvoir obtenir un antibiogramme en vue de donner un traitement au patient.

10- en quoi consiste ton poste ? tes responsabilités ?

Je suis montée assez vite en responsabilité en 4 mois, je suis passée référente dans le secteur bactériologique. Au départ je m’occupais des lectures des boites qui étaient ensemencés, j’ai du ensuite comprendre et apprendre comment ensemencer chaque prélèvement, sur quelle boite, de quelle manière et avec quel protocole, j’ai du aussi apprendre à utiliser différents automates qui permettent de faire des analyses diverses. Et en montrant mon investissement au sein du service j’ai réussi à monter un peu les échelons et actuellement je suis en plein cours d’habilitation pour devenir référente de mon secteur. Et donc dans ce cas là ça passera aussi par la validation des résultats au près du patient.

11- Des projets professionnels ? des envies ?

D’abord je vais passer référente de mon secteur prochainement. Ensuite dans un futur proche j’aimerais devenir polyvalente et pour ça je dois me former au secteur biochimie et hématologie afin que je puisse rapidement faire les gardes du week-end et les nuits. C’est un objectif pour moi.
Sur le long terme je ne resterais pas technicienne toute ma vie, j’ai le projet de devenir cadre santé.

12 - Pour terminer des conseils à donner à des futurs étudiants ?

Dès le premier cours se mettre à travailler ! Surtout ne pas prendre de retard ! Il faut absolument favoriser le travail en équipe car les faiblesses des uns peuvent être les forces des autres et inversement. Je dirais qu’une bonne cohésion dans la classe est importante, et puis ne pas se décourager.

Restons en contact !

Facebook

Connexion

Merci de vous connecter en utilisant vos identifiants reçues par e-mail lors de votre inscription.

×

FAQ

Posez-nous votre question ! nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Envoyer
×

Télécharger la documentation

Dès validation et remise à l'expédition de la documentation par nos services, vous recevrez un couriel de confirmation..

Type d'envoi :
Envoyer
×
Être rappelé
Questions
Pré inscriptions
Documentation

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies afin de réaliser des statistiques de visites.