Établissements d'Enseignement Supérieur Privés
En école et/ou à distance et/ou en alternance
Actualités
Toutes les actualités de nos écoles Adonis

Notre Blog

Interview d’un ancien élève de BTS ABM

Venez découvrir dans cet article l’interview d’un de nos anciens élèves du BTS ABM, qui est venu nous rendre visite pendant les vacances pour parler de son expérience d’après diplôme. En effet Damien a eu l’opportunité et la chance de pouvoir continuer ses études en licence L3 et il partage avec nous son expérience et sa poursuite d’étude à l’université.

1- Présentes toi rapidement ? Parcours et métier actuel ?

Je m’appelle Damien Mordefroy, j’ai 22 ans, je suis actuellement en L3 en science de la vie à Aix en Provence et l’année dernière j’ai validé mon BTS d’Analyses Biologie Médicale à l’école ADONIS de Montpellier.

2 - Pourquoi avoir choisi le BTS ABM ?

J’ai pris le BTS ABM, parce qu’au début de mes premières années d’études supérieures j’avais fait PACES que j’ai raté, et donc je me suis réorienté vers une formation de type BTS qui devait être courte mais qui finalement au vu de mes résultats m’a permis de poursuivre mes études.

3 - Pourquoi avoir choisi de poursuivre tes études après le BTS ?

Premièrement parce qu’après les stages que j’ai pu effectuer je me suis rendu compte que le métier de technicien ABM n’était pas forcément le métier que j’avais envie de faire, que j’avais plus d’attentes envers mon futur professionnel et aussi d’autre part car j’avais les capacités et que j’étais motivé pour cette poursuite. L’opportunité s’est proposée de continuer mes études et j’ai donc saisi ma chance.

4 – Quelle type de Licence tu fais exactement ?

Je suis en Licence L3 de la vie, parcours MORGAN à l’université d’Aix Marseille à Aix en Provence. C’est un parcours de la molécule à l’organisme, qui est très pluridisciplinaire, j’ai de la biologie moléculaire, de la biologie cellulaire, de l’endocrinologie, de la physiopathologie, des neurosciences…c’est très complet comme formation.

5 – Avantages / inconvénients d’avoir fait un BTS ABM avant ta L3 ?

Là où j’ai beaucoup plus d’avance que tous ceux qui sont passés par la L2 et donc un parcours classique universitaire, c’est d’un point de vue de la pratique sur les TP. Et aussi au niveau de l’expérience professionnelle puisque j’ai déjà fait deux stages et en plus j’ai un travail en laboratoire depuis septembre en parallèle et on voit vraiment la différence dans la maturité, et dans la gestion du travail ; C’est peut être dû aussi à mon parcours de vie…

6 – Tu nous as dit que tu travailler en même temps que tes études, tu fais quoi ?

Je travaille au laboratoire d’analyse médicale sur le plateau technique de Guiedon à Marseille, je travaille les week end et je fais de la biologie moléculaire. C’est à dire tout ce qui touche à la PCR pour la détection du COVID, de la grippe, de la détection du virus respiratoire syncytial et je m’occupe aussi du stockage et de la gestion, de la qualité et de la propreté au laboratoire dans le secteur de biologie moléculaire. Après mon diplôme j’ai d’abord été embauché comme aide laboratoire et depuis janvier j’ai changé de statut et je suis embauché comme technicien de laboratoire, ce qui veut dire que mon salaire n’en ait que mieux !

7 – Rapidement la différence entre les deux : aide laboratoire et technicien de laboratoire ?

Ça n’est pas qu’une question de salaire. C’est avant tout une question d’accréditation, c’est-àdire qu’il faut être habilité à plus de notions en tant que technicien. Alors que pour aide laboratoire il suffit juste d’avoir des notions de sécurité, d’hygiène, et sur l’automate sur lequel on travaille. En tant que technicien il y a plus de questions de qualité, de gestion d’inventaire
et de gestion de stocks, et de validation de méthode par exemple.

8 –Comment s’est effectué ta recherche de stages quand tu étais en BTS ABM ?

Cette recherche de stage a été assez compliquée, dû à la crise sanitaire du COVID, mais au final ça s’est plutôt bien passé. J’ai fait des candidatures spontanées, et j’ai réalisé deux stages dans des laboratoires LBM dans le secteur privé puisque dans le milieu hospitalier à ce moment là le recrutement de stagiaires étaient compliqués. J’ai fait un stage à BIOMED 34 à Sète et CERBALLIANCE à la Seyne-sur-Mer.

9 –Que dirais tu de tes stages effectués quand tu étais en BTS ?

Le premier stage en première année c’est surtout pour découvrir le monde du travail de façon général et voir comment on travaille en laboratoire. Il y a aussi tout un pan de qualité et de sécurité concret que l’on ne voit pas forcément dans la formation mais qui est très important. Le métier de technicien c’est beaucoup de qualité. Le deuxième stage permet d’approfondir
toutes les techniques que l’on a vu en cours et de découvrir aussi pas mal d’automates. On peut faire beaucoup plus de choses, les techniciens et les biologistes nous font plus confiance. Le stage m’a permis de trouver un travail puisque c’est à la suite de mon stage en deuxième année, qu’ils m’ont rappelés et m’ont proposé un poste.

10 –Un conseil à donner aux élèves qui sont vont faire un stage ?

Il faut se forcer à aller vers les gens, à aller discuter, à poser des questions et à essayer des choses mais si on ne fait pas bien il y a toujours un encadrant pour nous reprendre et nous apprendre. Il faut montrer de l’intérêt, c’est comme ça que l’on apprend le mieux.

11 – Des conseils pour un étudiant qui voudrait continuer ses études après un BTS ABM

Le plus gros conseil que je pourrais donner c’est d’avoir de la motivation avant tout avant d’avoir des notes parce que la différence d’enseignement qu’il peut y avoir entre une école privée comme ADONIS et la L3 à l’université est un vrai gouffre. Il faut être beaucoup plus autonome, beaucoup plus motivé, il faut se forcer à aller en cours, il faut travailler plusieurs semaines
avant les projets, il ne faut pas prendre de retard…Donc il faut une vraie motivation ! Il faut avoir beaucoup de bases et de travail dans la biologie, il ne faut pas que se concentrer sur les cours en présentiel, mais il faut travailler vraiment de son côté en amont et en aval d’un cours. Il faut se donner les moyens mais c’est largement faisable pour quelqu’un qui est très motivé, et qui a un bon bagage de connaissance

12 – Pour la suite des projets ?

Bien sûr cette année c’est d’abord la validation de ma L3, et l’année prochaine je veux monter un dossier pour rentrer dans à l’école d’ingénieur Polytech à Marseille en spécialité biotechnologie, et par la suite pourquoi pas plus…

13 – Retour sur l’école, ambiance à ADONIS ?

Ha c’était cool, c’était super génial. Bon déjà il y a une machine à café, et à la fac d’Aix Marseille on n’a pas de machine à café ! c’est important ! Sérieusement il y a une bonne ambiance, les locaux sont propres, voir neufs, et que ce soit l’équipe pédagogique ou administrative il y a toujours quelqu’un qui est là pour nous. C’était vraiment top !

14 - Pour terminer des conseils à donner à des futurs étudiants ?

Il faut bosser, il faut être attentif. Il faut vraiment être présent, se concentrer se mettre dans l’exercice pour maximiser les échanges en face à face avec les professeurs. Je crois que je dirais qu’il faut être engagé dans sa formation et rigoureux.

Restons en contact !

Facebook

Connexion

Merci de vous connecter en utilisant vos identifiants reçues par e-mail lors de votre inscription.

×

FAQ

Posez-nous votre question ! nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Envoyer
×

Télécharger la documentation

Dès validation et remise à l'expédition de la documentation par nos services, vous recevrez un couriel de confirmation..

Type d'envoi :
Envoyer
×
Être rappelé
Questions
Pré inscriptions
Documentation

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies afin de réaliser des statistiques de visites.